Beauté & santé

La greffe de cheveux de plus en plus populaire auprès des français

On ne peut ignorer qu’un nombre croissant de personnes sont confrontées à une crise similaire : la perte des cheveux. Les cheveux sont importants car ils aident à protéger votre cuir chevelu des rayons UV et de la chaleur ambiante excessive, tout en étant un moyen d’ajouter votre personnalité à votre apparence générale. Les personnes confrontées à la situation de chute rapide des cheveux se tournent souvent vers la greffe de cheveux pour remédier au problème.

Si vous envisagez de vous faire greffer des cheveux, vous devez comprendre exactement comment cela se fait, et les effets que cela aurait sur votre corps.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

Si vous avez les cheveux clairsemés ou le cuir chevelu dégarni, il y a de fortes chances que vous cherchiez un moyen de corriger le problème. Une “greffe de cheveux”, comme son nom l’indique, est une procédure chirurgicale qui consiste à ajouter des plaques de cheveux aux zones où le volume diminue.

La greffe de cheveux fait appel à une méthode de greffe qui consiste à fixer une plaque de peau avec des cheveux sur un endroit où les cheveux sont clairsemés ou absents. La peau utilisée pour la greffe peut être choisie à n’importe quel endroit où il y a une épaisse pousse de cheveux, comme à l’arrière de la tête.

Greffes de cheveux : Le processus

Pour comprendre le fonctionnement de la greffe de cheveux, il est important que vous saisissiez le processus de base. Voici un guide rapide d’une procédure typique de greffe de cheveux.

Stérilisation des cheveux

 L’une des premières choses que fait un chirurgien est de stériliser la région avec la bonne pousse de cheveux d’où la pièce de peau sera greffée. Cela permettra d’éviter qu’elle ne soit infectée.

Anesthésie

 Le chirurgien administre ensuite une anesthésie locale pour s’assurer que la région est engourdie et ne ressent pas les incisions faites lors de la greffe. Certains clients demandent même un sédatif afin de pouvoir passer à travers le processus sans avoir à s’inquiéter.

Administrer la méthode de transplantation

 Les chirurgiens doivent décider de la méthode qu’ils veulent administrer pour effectuer votre greffe de cheveux. Ils peuvent soit suivre une méthode FUT (Follicular Unit Transplantation), soit même une FUE (Follicular unit extraction). Ces deux méthodes peuvent prendre plusieurs longues heures, voire plusieurs jours. La principale différence entre les deux types de transplantation est que la méthode FUT transplante des follicules individuels dans des zones de cheveux clairsemés, tandis que la méthode FUE consiste à greffer une bande de peau sur la partie du corps qui pose problème. Vous pouvez également décider d’opter pour la greffe de cheveux robotisée.

L’accent est mis sur la récupération

On ne peut pas ignorer qu’une bonne récupération est une partie essentielle de la procédure de greffe de cheveux. Elle requiert des soins de la part du chirurgien ainsi que des clients eux-mêmes. Les soins comprennent, sans s’y limiter, la prise d’analgésiques appropriés, l’évitement de l’exercice physique et même le brossage pendant un certain temps.

Comme vous devez l’avoir compris, les opérations de transplantation de cheveux ne sont pas une promenade de santé car elles nécessitent beaucoup de soin et de précision pour être exécutées et soignées efficacement.

Quel est le coût ?

Les transplantations de cheveux sont des procédures coûteuses qui peuvent coûter des milliers de dollars pour chaque séance individuelle. De nombreux facteurs peuvent augmenter les dépenses, tels que la disponibilité du chirurgien, la technique choisie, ainsi que le degré de transplantation, pour n’en citer que quelques-uns.

N’oubliez pas qu’une greffe de cheveux étant classée comme une “chirurgie esthétique”, elle ne sera pas couverte par un régime d’assurance maladie.